Logo_CIOdm_02_2017

Intégration des données LPP :
contraintes fonctionnelles et solutions techniques

L’intégration des données LPP dans les SIH représente un enjeu majeur pour les établissements de santé :

  • d’une part, les codes LPP doivent être transmis aux organismes de tutelle pour obtenir le remboursement des DM Hors-GHS ;
  • d’autre part, le suivi de la conformité aux indications de remboursement est exigé dans le cadre des CAQES

Pour répondre à ces exigences, l’intégration des données LPP se doit de prendre en compte les codes, mais aussi les indications, le statut T2A, le tarif, les coefficients, etc.

Enfin, dans un contexte où les données LPP (et les codes LPP eux-mêmes) sont en constante évolution, il importe d’historiser toutes ces données afin de pouvoir les exploiter en fonction de la date d’utilisation du DM.

Le référentiel d’interopérabilité CIOdm porte l’ensemble de ces informations sous une forme structurée et exploitable.

PHAST propose aux éditeurs une session d’information consacrée à ces différentes thématiques.

JEUDI 03 OCTOBRE 2019 – 11H30 À 12H30

Les aspects fonctionnels et le contexte règlementaire seront développés avant d’aborder les modalités d’intégration des données LPP portées dans CIOdm.

En fin de session, un temps sera aménagé pour répondre aux questions des participants.

Informations pratiques
Conditions de participation : la participation aux web-conférences est gratuite.
Public concerné : la formation s’adresse aux éditeurs.
Inscription et connexion à la web-conférence : ouvrir la page Inscription, remplir le formulaire en ligne puis cliquer sur le bouton « S’inscrire ».
Confirmation de l’inscription : les inscriptions sont généralement validées 48h avant la formation. Un email de confirmation (émetteur : messenger@webex.com) est ensuite envoyé par l’administrateur de la web-conférence.
Modalités de connexion : les modalités de connexion sont transmises avec le mail de confirmation de l’inscription.
Accueil des participants : les tests audio & vidéo sont réalisés 15 minutes avant le début de la web-conférence.
Conseil : mettre le téléphone en mode « mute/silence » en dehors des prises de parole.